Le guide

Les différents tissages du coton (mais pas que !)

Tu ne fais pas vraiment la différence entre du chambray et de l’oxford ?
Tu regardes les manches de ta chemise quand on te parle de « la main » du tissu ?
Tu penses que le dobby est une danse ?
Ou au contraire tu es incollable et souhaites tester tes connaissances ?
Suis le guide !

Petites précisions avant de commencer :

Chez Abbie & Rose, on accorde beaucoup d’importance à la qualité de nos produits. Toutes nos chemises sont donc confectionnées en matières 100% naturelles, essentiellement du coton mais aussi du lin pour nos pièces estivales. Le coton offre en effet de multiples possibilités de tissage, en plus d’être une fibre isolante, thermorégulante et absorbante. Pour faire simple : le coton, c’est chouette ! C’est pourquoi on adore travailler (et jouer !) avec cette matière. On te présente donc ici les différentes textures que tu pourras trouver sur nos chemises, généralement à partir de coton donc (au cas où ce n’était pas encore assez clair ;)) mais aussi parfois de lin.

Ce guide est centré sur le tissage du coton, donc il est utile que tu saches faire la différence entre fil de chaine et fil de trame. C’est assez simple :

Le fil de trame est placé dans le sens de la largeur. Pour faire simple, c’est le fil « horizontal » du tissu.
Le fil de chaine est placé dans le sens de la longueur (qui l’eût cru). C’est donc le fil « vertical » du tissu.


La Popeline

Le tissage :

La popeline est un tissage en armure toile obtenu en croisant un fil de trame doublé et un fil de chaine de la même couleur. Dans son dérivé le fil-à-fil, les fils de trame et de chaine ont des couleurs différentes.

L'essentiel :

C’est au départ le tissu par excellence de la chemise formelle, car léger et facile d’entretien. Sa texture très lisse en fait par ailleurs une surface idéale pour réaliser des imprimés profonds et lumineux. Souple et fine, la popeline a un rendu très léger et doux sur la peau.

L'anecdote à sortir en soirée :

Ce tissu s’appelait originellement « papeline », car il a été créé à Avignon, dans la cité des papes.

L'Oxford

Le tissage :

L’oxford est obtenu en croisant un fil de trame blanc et un fil de chaine coloré et doublé. Son cousin le pinpoint, où un fil de trame passe successivement sur et sous deux fils de chaine, se rapproche de la popeline par sa texture plus légère et son toucher plus fin.

L'essentiel :

Ce tissu se prête parfaitement à la chemise casual. Résistant, respirant et facile d’entretien, on l’associe généralement à un col boutonné pour rappeler les chemises que portaient les joueurs de polo. Juste équilibre entre légèreté et rendu brut, l’oxford se décline en de multiples coloris et peut se porter en toutes saisons.

L'anecdote à sortir en soirée :

L’oxford aurait été inventé au 19ème siècle pour fournir de prestigieuses universités, dont celle… d’Oxford, en Angleterre.

Le Twill

Le tissage :

Le twill est un tissu à armure sergé : les fils de chaine et de trame se croisent en décalé, de sorte que des diagonales apparaissent sur le tissu.

L'essentiel :

Epais et souple, le twill est idéal pour des chemises chaudes et texturées. Doux au toucher et facile d’entretien, il convient parfaitement pour une chemise d’hiver robuste et sobre.

L'anecdote à sortir en soirée :

Le twill désigne aussi le tissage des jeans. Et pour se différencier, les marques de jeans ont développé différents types de twill au cours de l’histoire: le right-hand twill, le left-hand twill et le broken twill.

Le Denim

Le tissage :

Le denim est un twill où le fil de trame est écru ou blanc et le fil de chaine est teint à l’indigo. C’est ce tissu qui est notamment utilisé pour la confection des jeans.

L'essentiel :

Le denim a les mêmes caractéristiques que le twill: il est épais et résistant. Le délavage du denim donne un rendu plus ou moins claire au tissu. La chemise en denim, autrefois véritable uniforme de travail, apporte donc un côté viril et authentique à un look.

L'anecdote à sortir en soirée :

La toile qui a servi à la confection des premiers jeans aurait été inventée dans la ville de Nîmes, dans le Sud de la France. Voilà pourquoi on parle de denim (de Nîmes).

Le Chambray

Le tissage :

Le chambray est un tissu à armure toile où un fil de chaine (généralement indigo) et un fil de trame (principalement écru) s’entrecroisent pour former une toile bleu ciel à l’aspect plus ou moins irrégulier.

L'essentiel :

Souvent comparé à son cousin le denim, le chambray est généralement plus léger et doux, et peut donc se porter tout au long de l’année. Autrefois assimilée au workwear, la chemise chambray se retrouve désormais dans de nombreux looks casual. Pour apporter de la fantaisie, le fil de chaine, historiquement indigo, peut être changé au profit d’un fil d’une autre couleur.

L'anecdote à sortir en soirée :

Avant de se démocratiser aux Etats-Unis, l’ancêtre du chambray (la batiste) était produite dans le Nord de la France, précisément dans la ville de Cambrais. Le nom « chambray » viendrait donc de là.

Le Dobby

Le tissage :

Le dobby est un tissage en armure toile réalisé sur des machines permettant de changer le nombre de fils de chaine ou de trame pendant le tissage pour créer des motifs et ainsi offrir de la texture au tissu. Une variante au dobby est le coton piqué, très présent sur les polos.

L'essentiel :

Les chemises en dobby ont une main (= une texture) vraiment particulière, puisque les micro-motifs créés pendant le tissage donnent beaucoup de relief au tissus. Chaque tissu en dobby offre donc un toucher particulier, mais tous ont l’avantage de rester très subtils.

L'anecdote à sortir en soirée :

Le nom dobby vient de la contraction de « draw boy » qui désignait l’assistant du tisserand chargé de déformer le fil pendant le tissage pour réaliser les motifs.

La Flanelle

Le tissage :

La flanelle de coton est un tissu de coton peigné, lui donnant un aspect duveteux. Le tissu choisi est plutôt épais, la flanelle se portant généralement en hiver.

L'essentiel :

La flanelle tient chaud tout en étant douce et moelleuse au toucher. C’est un tissu agréable à porter en hiver au contact de la peau ou par-dessus un t-shirt. C’est souvent le tissu de référence des chemises à carreaux d’hiver mais des flanelles unies existent également.

L'anecdote à sortir en soirée :

La flanelle vient d’Ecosse, et elle était à l’origine composée exclusivement de laine. D’ailleurs, « flanelle » veut dire « laine » en gallois.

Le Velours

Le tissage :

Le velours résulte d’un tissage complexe avec une chaine et deux trames, créant un tissu uni et velouté. Le velours côtelé fait quant à lui apparaître des bandes verticales plus ou moins fines.

L'essentiel :

Extrêmement doux et soyeux au toucher, le velours tient chaud et procure une véritable sensation de cocoon dans lequel on voudrait rester éternellement. Le velours côtelé apporte par ailleurs du relief et de la texture à la matière. La finesse des bandes apportera de la subtilité à la matière tandis que des bandes plus épaisses donneront un côté plus workear.

L'anecdote à sortir en soirée :

Le velours côtelé se dit corduroy en anglais (littéralement, « corde du roi »), car le velours était réservé à la monarchie et la noblesse au Moyen-âge, et que les bandes du velours côtelé font penser à des cordes.

Le Voile

Le tissage :

Le voile de coton est un tissage en armure toile réalisé avec des fils très fins et extrêmement résistants.

L'essentiel :

Le voile est souple et fluide. Légère et respirante, une chemise en voile de coton est parfaite pour affronter l’été : sa main douce et soyeuse en fait un tissu idéale quand les températures remontent.

L'anecdote à sortir en soirée :

Dans les pays tropicaux, le voile est également utilisé comme moustiquaire.

Maintenant que tu es incollable sur les tissus, viens découvrir nos chemises.